glacier Caglio

 

Caglio Jacques

Thueyts et son mystérieux pont du Diable

Thueyts et son mystérieux pont du Diable

Comme vous le savez, l'Ardèche abrite de fabuleux trésors plus ou moins cachés, que ce soit en terme de paysages naturels comme en terme de villages. Ici, le choix est donc vaste et multiple. Les derniers articles étaient majoritairement centrés autour de cadres naturels ( forêts, campagnes, petites et moyennes montagnes ). Afin de diversifier les paysages, nous allons opter pour la découverte d'un nouveau village. 

 Il y a quelques mois en arrière, je vous avais guidé au centre d'un joli village médiéval ​​​​​​à savoir Jaujac. Nous allons emprunter à nouveau cet itinéraire en la prolongeant en direction de Meyras et ce jusqu'au petit village de caractère de Thueyts. Toutes les photos ont été prises durant l'été 2020, le même jour que les clichés de Jaujac. 

Je vous propose de nous arrêter quelques instants à Meyras. Je n'ai en l'occurrence pas pris de photos sur ce village car n'ayant rien trouvé de très rare à vous partager. Cependant, une petite fontaine se trouvait à l'entrée de ce village, et celle-ci valait la peine d'être photographiée !  

Je vous la partage ci-dessous : 

Fontaine originale à l'entrée de Meyras.

À défaut d'autres images sur ce premier village, je vous partage quelques informations concernant ce lieu : 

 Meyras est une petite commune française située dans le département du sud ardéchois en région Auvergne Rhône-Alpes. Ce petit village de pierres compte 922 habitants appelés les Meyrassiens. Sa  superficie s'étend sur 12,31 km2. Ce dernier fait partie de l'aire d'attraction d'Aubenas, dont elle est une commune de la couronne. Un château fort nommé le château de Ventadour qui fut largement utilisé après la révolution française comme carrière de pierres est implanté dans ce village. Je n'ai hélas pas de photo sur ce monument mais je vous glisse un lien que vous pouvez consulter en cliquant ici.

À présent, reprenons la route pour nous diriger sur ce charmant village médiéval de Thueyts et le pont du diable qui lie ce dernier, lequel se trouve légèrement à l'écart de cette petite commune. 

Nous sommes en plein coeur de l'été, la chaleur qui nous accompagne est particulièrement accablante. Heureusement, en arrivant au centre du village, nous nous laissons immédiatement immergés via les couleurs originales et l'architecture attrayante de ce village de Thueyts. 

Je vous partage ci-dessous les 2 clichés qu'il me reste sur ce village avant d'entrer sur le pont du diable : 

Voici un coin du village particulièrement alléchant par ses jolies couleurs et cette fontaine qui goutte.

 

J'ai trouvé ce bout de rue pris sous cet angle particulièrement attirant.

Thueyts que l'on prononce oralement « Tueille » est un village de caractère situé dans le sud de l'Ardèche en région Auvergne Rhône-Alpes. Plus précisément, il est localisé dans le parc naturel régional des Monts d'Ardèche. « Le village est perché sur une coulée basaltique qui surplombe la Vallée de l'Ardèche. » ( infos repris depuis le site Wikipedia ). Cette petite commune est limitrophe avec Barnas, Meyras, La Souche, Montpezat-Sous-Bauzon ou encore Jaujac comme stipulé au début de l'article. Elle est traversée par la source ardéchoise et son affluent le Ruisseau de Merdaric qui joint la commune. 

Sa superficie s'étend sur 2180 hectares, et son altitude varie entre 340 à 1149 MA. Son nom provient du celte Attegia qui signifie « Les Huttes ». L'histoire de ce village commencera à s'écrire autour de 121 avant J.C. 

Si vous êtes passionnés par les vieilles pierres et d'anciennes ruelles, ce village devrait assouvir toutes vos attentes. En tout cas, pour ma part, j'en étais satisfait !  Afin d'élargir vos connaissances, si votre curiosité vous titille, je vous invite à cliquer sur le lien Ici-même. L'histoire de ce village ancien est très édifiant. 

À la suite de cette visite plaisante et enrichissante, détachons-nous du village pour nous diriger vers le pont du diable qui se situe légèrement à l'écart de ce dernier. 

​​​​​​Voici ci-dessous un aperçu du pont du Diable et sa rivière qui la traverse : 

Ici, le pont du Diable en forme d'arc.

Photo identique prise légèrement en retrait.

Vue depuis le pont en-dessous duquel ruisselle la source ardéchoise.

Se situant à 45 min de Vallon pont d'arc, le pont du Diable est un pont en forme d'arc qui enjambe l'Ardèche, dans le département éponyme au sein de la commune de Thueyts. Sa hauteur atteint 17 mètres pour 3 mètres d'eau. Quant au parapet, il mesure 1,2 M.

Mais pourquoi l'appelle t'on le pont du Diable ? 

« Ce pont formé de pierres aurait vu le jour d'après une légende locale. Il aurait été construit par le Diable lui-même suite à un pacte avec les villageois pour donner l'opportunité aux hommes et aux femmes d'assouvir leur passion sur l'autre rive de l'Ardèche, discrètement, à l'abris des regards. Mais Satan fut berné, car l'âme qui aurait dû lui être remise en l'échange de la construction, la première à traverser l'ouvrage, fut un chat. La nuit, on entendrait les âmes pourchassées par la bête, se mêlant aux grondements du torrent. » ( Propos relayé depuis le site que je vous partage Ici-même ).

​​​​​​Notre balade ardéchoise touche à sa fin, je vous poste juste en-dessous la dernière photo prise à côté du pont :  

On distingue en face, dans ce coin ombragé, quelques jolies constructions bâties de pierres. Encore un régal à admirer !

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires

  • guy59600
    de magnifiques photos
    excellent après-midi amitiés