la galette des rois

la galette des rois

C'est la plus ancienne des pièces de Pâtisserie, nous savons maintenant que les premières furent façonnées à l'ère néolithique. Elles étaient préparées à base de céréales en bouillie puis étaient cuites étalées sur des pierres brûlantes. On les prépara ensuite avec de l'avoine, du blé, ou du seigle sucrées au miel.

Venant en ligne droite des gâteaux romains dédiés à Janus ces galettes dégustées au début du mois de Janvier avaient pour but de faire comprendre aux personnes qui les dégustaient qu'il fallait regarder en arrière l'année passée pour en faire le bilan et se projeter en avant pour procéder aux projets d'avenir.

Les premières fèves introduites dans les galettes furent l’œuvre des peuples latins elle représentait la perspective de la naissance de l'enfant mâle dans une famille. Par la suite la religion chrétienne s'empara de cette croyance en la remplaçant par l'enfant Jésus.

C'est au début du Moyen-age que cet apprêt de Pâtisserie se transforma en Fouaces et leurs préparations évoluèrent en fonction des différents terroirs : Dans le Roussillon avec des fruits confits, dans le Nivernais «au massepain» (aux amandes), dans le Jura au fromage blanc etc.

 

La recette originelle de la pâte de la galette des rois diffère de celle de la téonnelle par l’adjonction d’œufs et ans la détrempe,la suite réside dans la multiplication des «tours».71777873-p.jpg

 

 

 

 

71777775-p.jpg

71777756-p.jpg

 

 

galette roigalette roi

 

 

 

Brioche aux fruits confits

bri2.jpgbri3.jpgbri2.jpg

 

  • 2 votes. Moyenne 5.00 sur 5.